Planète 7

Yann Quero

 

Résumé :

Année 22 943. Les hommes ont essaimé dans les étoiles, sous l'oeil discret d'une communauté d’archivistes vivant sur un planétoïde au temps ralenti, où règne l'esprit du jeu de Go. Sous le couvert d’une guilde de marchands, ces archivistes se sont donnés pour mission secrète de collecter la mémoire de l’histoire des civilisations. Mais c’était avant l’avènement de l'Empire...

 

Rien ne peut résister à l’Empereur YDA, qui semble immortel et qui sème la terreur, l’esclavage et la désolation à travers les galaxies, sauf peut-être une énigmatique Planète 7, où habiteraient des êtres aux pouvoirs sans équivalent. L’apprenti Tiqa et ses Maîtres vont devoir parcourir l’espace et le temps pour la découvrir et tenter de soustraire l’humanité au plus grand péril auquel elle ait été confrontée.

Intro :

Attention coup de cœur ! Lorsque j'ai eu ce livre en main, cela faisait un moment que je n'avais plus lu de SF et j'ai eu un peu peur de ce que j'allais y trouver. Je l'ai acheté car le résumé parlait du jeu de Go (un thème que j'aime bien et qui me rend curieuse *fan d'Hikaru no Go*). Ce fut une très très bonne surprise !

Note globale* : 9,2/10

*ce n’est pas la moyenne des notes ci-dessous, plus mon ressenti global

 

 

Les personnages :

Note : 9,7/10

Je pouvais mettre 10 aussi, mais le personnage du tyran m'a un peu déçue à la fin... Tiqa, son maître, sa promise, ses amis et tous les protagonistes de Planète 7 sont justes terriblement attachants ! Nous les voyons évoluer dans différents mondes, différents contextes et différentes sociétés et ils se révèlent tous très complexes. J'ai été touchée par leur humanité, leurs tristesses et leurs désillusions. Même le tyran m'a émue à sa façon et je suis vraiment contente de n'être tombée sur aucun profil manichéen de grands méchants ou de grands gentils.  Les personnages de ce livre me resteront longtemps en mémoire. L'auteur ne les épargne pourtant pas et c'est avec regret qu'on se sépare de certains d'entre eux, que d'autres nous trahissent...

L’histoire :

Note : 9/10

Tiqa, deux apprentis et trois maîtres partent à la recherche de Planète 7 afin d'obtenir des réponses quant au tyran et de mettre leur monde à l'abris. C'est, à la base, une épopée égoïste pour un peuple d'archivistes qui se veut neutre. Le voyage ne se passe pas comme prévu et même après la découverte de la fameuse planète, on comprend vite que leur influence sur le monde sera très limitée. Et pourtant, on veut y croire ! Tiqa semble être celui qui fera bouger l'univers entier, mais jusqu'aux derniers chapitres, on ne sait pas comment ni pourquoi ! Le mystère est entretenu et les interactions entre les personnages, subtiles, gracieuses, étonnantes, cruelles, vont nous amener à voir plus loin que la simple aventure intergalactique. C'est une histoire profonde, intelligente, basée sur la stratégie des peuples à survivre, sur l'intolérance, sur la peur de la différence, sur la nature humaine, tout simplement. Et j'ai adoré la complexité de cet univers. Ce n'est pas tant le jeu de Go qui structure le monde de Yann Quero, mais le caractère humain dans ce qu'il a de meilleur et de pire. Pourquoi 9 et pas 10 ? À cause peut-être du côté fantastique un peu trop présent à la fin. J'ai trouvé dommage que la "magie" s'impose comme une solution à quelques retournements de situation.

 

L’écriture :

Note : 10/10

Je suis fan ! lol. L'écriture est très belle, fluide, riche, rythmée. Je n'ai rien à dire si ce n'est qu'elle sert admirablement bien un roman profond et complexe comme Planète 7.

Conclusion :

Je le recommande chaudement ! Pas seulement aux amateurs de SF. C'est un livre un brin fantastique qui laisse le lecteur profiter d'une aventure mystérieuse, d'une découverte étonnante, d'une histoire prenante et d'une réflexion sage sur la nature humaine.

© 2018 - Céline Chevet

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now